L'histoire et les règles primitives du jeu de dames

L'histoire du jeu de dames est pleine de rebondissements. Ce titre de société qui se joue à l'aide de pièces appelées « pions » existait déjà sous une forme primitive, et son origine remonte à des milliers d'années à en croire les chercheurs. Cet article vous donne l'opportunité de découvrir l'histoire de ce jeu de réflexion.

Jeu de Dames : Origine égyptienne

Vers 1500 avant J.C, il a été retrouvé gravé sur le toit du temple de Louxor situé en Égypte un dessin de damier. Cela explique en partie pourquoi bon nombre de chercheurs s'accordent à dire que le jeu de dames est apparu en Égypte. Il faut savoir qu'il existait une forme primitive du jeu il y a 3500 ans, à laquelle les pharaons y jouaient. Au début, c'étaient des coquillages qui servaient de pièces, et à défaut de tablier, des lignes étaient tracées sur du sable. La règle de prise existait bel et bien à l'époque, et comme aujourd'hui, il fallait sauter par-dessus les pièces pour les capturer. La prise n'était cependant pas obligatoire, et les joueurs pouvaient décider de capturer une pièce adverse ou d'avancer tranquillement. De même, la pièce promue connue maintenant sous l'appellation « Dames » ne jouait pas encore un grand rôle.

Jeu de Dames : De l'Égypte à Rome

Les échanges commerciaux entre l'Égypte et la Grèce antique ont permis à des marchands grecs de découvrir les dames et de les amener à Athènes. Au 5ème siècle avant J.C, les Grecs y jouaient déjà, et ils l'avaient nommé « jeu de 5 lignes ». Les dames se sont répandues dans toute la Grèce, donnant naissance à d'autres mots. Par exemple, bon nombre de personnes appelaient « ligne sacrée » la ligne horizontale située au centre et trouvaient même qu'une pièce ne pouvait pas être prise lorsqu'elle s'y trouvait. Plus tard, le jeu fit son apparition à Rome sous l'appellation « 12 pièces » et Publius Mucius Scaevola, l'un des hommes les plus influents de la région en fit son divertissement préféré. Aussi, les dames étaient nommées « jeu de pions » en raison de leur similitude avec la marelle qui était un autre jeu très populaire à l'époque.

Jeu de Dames : L'apport arabe et la conquête de l'Espagne

Au 8ème siècle, le jeu se répandit dans la péninsule arabique, et il fut introduit une nouvelle règle concernant la pièce promue, qui lui permettait de se déplacer sur plusieurs cases. L'expression « Dame volante » fut adoptée. Au 13ème siècle, ce fut au tour de l'Espagne d'être gagnée par le jeu de dames, comme le montra le recensement des différents jeux pratiqués dans le pays ordonné par Alphonse X, le roi de Castille et Leon. Un dessin du tablier espagnol de cette époque montre qu'il est identique au damier égyptien.

Jeu de Dames : L'adoption de l'échiquier

Les dames ont connu une énorme popularité en France. Entre les ans 1000 et 1500, de nouveaux lexiques du jeu sont apparus, en raison des innovations apportées par un Français qui utilisait alors un échiquier comme damier. Cela révolutionna complètement le jeu, et l'échiquier fut adopté. De plus, le nom « jeu de dams » fit son apparition, même si les anglophones privilégiaient l'appellation « checkers » qui signifie « jeu sur un échiquier ». Par ailleurs, le terme « Damier » fut utilisé plus tard pour designer l'échiquier.

L'introduction du pion soufflé en France

A partir du 15ème siècle, une nouvelle règle introduite en France obligeait les joueurs à capturer le pion adverse lorsque l'occasion se présentait. Si ces derniers refusaient, ils étaient pénalisés par le « soufflet » qui consistait à souffler sur la pièce qui aurait dû effectuer la prise et à l'enlever. Le jeu fut renommé « forcé » en français et « draughts » en anglais. Quant à la règle du soufflet, elle fut adoptée en Espagne, ce qui entraîna l'introduction de plusieurs autres formes de capture telles que la prise multiple.

L'apparition du damier à 100 cases et l'autorisation de la prise arrière

Les joueurs hollandais ont également apporté leur pierre à l'édifice en introduisant la prise arrière ainsi qu'un damier à 100 cases. Ils nommaient « Polish » cette forme du jeu qui sera plus tard adoptée en France. Cependant, l'écrivain français Manoury assure dans ses livres que le jeu à 100 cases a été inventé à Paris vers 1725. Le jeu de dames a beaucoup influencé le jeu d'échecs, car à une certaine période, beaucoup de joueurs d'échecs utilisaient une stratégie qui consiste à promouvoir ses propres pions plutôt qu'à s'attaquer au Roi adverse. Cette stratégie a été améliorée par Philidor, un écrivain qui a à son actif plusieurs livres sur les échecs. Cet auteur a introduit le principe qui veut que les pièces évoluent en bloc et qu'elles ne soient pas dispersées, car cela pourrait les affaiblir.

La fin du soufflage au jeu de dames

La règle qui consistait à souffler sur un pion était surtout appliquée lors des parties jouées dans les cafés et autres endroits du genre. Cependant, au 19ème siècle, le jeu était devenu tellement populaire que des rencontres furent organisées entre les joueurs hollandais et ceux de la France. Au cours de ces dernières, la règle du soufflage posait véritablement problème, et c'est donc logiquement qu'à la fin du siècle, elle fut retirée. Les iles britanniques abolirent également ce système.

Jeu de dames : Le déclin

Autrefois, le jeu de dames était l'attraction principale de plusieurs joueurs. Dans la Rome antique, il était joué par des personnes de la haute société et faisait partie des options de divertissement les plus prisées. Cependant, à partir de 1900, il commença à perdre en popularité au profit du jeu d'échecs. Aujourd'hui, il est perçu comme un jeu d'enfant en Allemagne comme en Belgique, tandis qu'en Espagne, on n'y joue presque plus. En France, il est considéré comme un jeu plutôt simple qui convient aux amateurs alors que le jeu d'échecs est valorisé.

Que retenir ?

D'après plusieurs livres, le jeu de dames tiendrait son origine du jeu d'échecs, mais lorsqu'on analyse bien l'histoire, il n'en est rien. Cette option de divertissement date plutôt de l'Égypte antique et a été améliorée au fil des années grâce à l'apport de plusieurs civilisations. C'est ainsi qu'on est passé des représentations sur sable au damier, des coquillages aux pions, des règles primitives à celles actuelles. Voilà pratiquement tout ce qu'il y a à savoir sur l'histoire du jeu de dames.

Bonus Exclusifs

Bonus Gratuit Chaque Jour!

Nom
Email
Super Site De Pari
Casino Lucky31
Casino Lucky31
131
Go